Mouhalabieh aux parfums du Liban

Mouhalabieh aux parfums de rose et de fleur d'oranger comme dans les jardins du Liban

Mouhalabieh © Renards Gourmets
6/8 personnes
difficulté : facile
coût : moyen
+/- 30 minutes
+ repos
 
Ingrédients :
 
Pour le mouhalabieh
 
1 l de lait entier
50 g de sucre glace
40/60 g de fécule de maïs
5 cardamomes vertes
1 cuillère à soupe d’eau de rose
1 cuillère à soupe
d’eau de fleur d’oranger
 
Pour la garniture

miel de pin ou de sapin
eau de fleur d’oranger
eau de rose
pistaches mondées

Le muhalabieh est un blanc-manger typique de la cuisine persane. On le retrouve aujourd’hui au Liban mais également en Iran et dans une partie des pays du Moyen-Orient. Cette préparation subtile et raffinée daterait du VIIe siècle. C’est un général arabe, al-Muhallab bin Abi Sufra qui aurait commandé ce dessert à l’un de ses cuisiniers. Le mouhalabieh ressemble également au sultach turc, du mot sut qui signifie lait. Comme pour le blanc-manger on trouve des recettes à base de blanc de poulet pour le rendre plus consistant. En fonction des régions on remplace parfois les pistaches par des noix. Nous avons préféré une version assez classique sans volaille et avec des pistaches.

Ce dessert est très léger et rafraîchissant, un véritable plaisir pendant les longues et chaudes journées d’été. A déguster à l’ombre d’un figuier en lisant le Jardin des Caresses par exemple.

NOTE : La quantité de fécule influe sur la tenue du mouhalabieh. Plus il y en aura plus la préparation sera ferme. Au contraire avec 40 g elle sera un peu plus souple qu’un flan. Nous aimons le notre assez ferme avec 60 g par litre.

1. Préparation du mouhalabieh

Dans une casserole large et à fond épais, faire chauffer le lait avec la fécule, les cardamomes ouvertes et le sucre, mélanger doucement au fouet sans interruption et faire cuire pendant 25 minutes. Baisser le feu dès la première ébullition. Le mélange va épaissir progressivement mais risque d’attacher au fond de la casserole, raison pour laquelle il ne faut pas cesser de remuer.

Ajouter l’eau de rose et l’eau de fleur d’oranger, chinoiser et verser dans un saladier ou dans des ramequins individuels. Laisser refroidir à température ambiante puis au frigo sous une couche de film alimentaire jusqu’à ce que le mélange soit bien froid.

2. Préparation de la garniture

Délayer le miel dans l’eau de rose, de fleur d’oranger ou dans un mélange des deux, en verser un peu sur le mouhalabieh. Garnir de pistaches qui peuvent êtres effilées au couteau ou gardées entières.

Mouhalabieh © Renards Gourmets
Mouhalabieh © Renards Gourmets
Mouhalabieh © Renards Gourmets
Please follow and like us:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *