Sazerac de la Nouvelle-Orléans

Le Sazerac d'Antoine Amédée Peychaud

1 personne
difficulté : facile
coût : moyen
+/- 10 minutes
 
Ingrédients :
 
4.5 cl de Rye Whiskey
1.5 cl de Cognac
1 cuillère à café de sirop de sucre brun
6 gouttes de Peychaud’s bitters
2 gouttes d’Angostura bitters
absinthe
zeste d’orange
un bon disque

Le Sazerac serait le père (et la mère) de tous les cocktails. Le mot cocktail lui-même viendrait de là. C’est le cocktail de référence de la Nouvelle-Orléans. Antoine Amédée Peychaud, pharmacien français, inventeur du bitter du même nom le servait dans sa pharmacie du Quartier Français à la Belle Époque pour soigner les marins. Il avait l’habitude de verser sa mixture dans des coquetiers, la déformation aurait donnée le mot « cocktail ». Le Cognac s’étant raréfié pendant la prohibition, il s’est vu progressivement remplacé par du Rye Whiskey. Aujourd’hui on peut le préparer indifféremment avec du Cognac ou du Rye. On peut également substituer le zeste d’orange par celui d’un citron.

1. Préparation du Sazerac

Rincer le verre avec un peu d’absinthe puis jeter l’excédent et réserver le verre au congélateur. Verser tous les autres ingrédients dans un second verre rempli de glaçons. Remuer l’ensemble une bonne minute avec une cuillère puis verser dans le verre rincé d’absinthe sans les glaçons. Frotter le zeste d’orange sur le pourtour du verre. Déguster avec délicatesse en écoutant un excellent disque de la Nouvelle-Orléans.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *